Blog

top feature image

Tex Willer, un héros de western en petit format

C’est le 30 septembre 1948 que naît Tex Willer. Avec Le Petit Shériff (Il Piccolo Sceriffo, 30 juin 1948), c’est l’une des premières productions italiennes réalisées sous forme de «strisce».
Lorsqu’ils créent Tex, ses deux auteurs ont déjà une carrière bien remplie dans la bande dessinée. Gian Luigi Bonelli, le scénariste, né en 1908, a écrit un grand nombre de scénarios dans les années trente et quarante, illustrés par les meilleurs artistes italiens de l’époque : Caesar, Albertarelli, Molino, Canale, Paparella…
Le dessinateur, Aurelio Galleppini, est né en 1917. Il débute dès 1936 et sa signature, Galep, figure à partir de 1940 dans des journaux comme Topolino et L’Avventuroso et dans des récits complets comme Albi del l’Intrepido. Une partie de son travail a été traduite en français (dans Robinson, Spirou, Zorro…). Les Sélections Prouesses le francisèrent en G. Aurèle!

top feature image

Conte de Pâques illustré par René Giffey dans la Semaine de Suzette

René Giffey est un grand illustrateur du siècle dernier. Son travail immense a été publié dans de très nombreux illustrés : dans Fillette, où il a repris l’Espiègle Lili, mais aussi dans Histoires en images, l’Épatant, le Petit Illustré, Cri-Cri, l’Aventure, l’Audacieux, l’Astucieux, les Belles Aventures, Tarzan, l’Intrépide, Hurrah!, Buffalo Bill, Mousquetaire, Yo-Yo, Les Aventures Illustrées. Il a également dessiné pour la Semaine de Suzette. Voici donc un conte de Pâques qu’il a illustré dans un numéro paru en 1925.

top feature image

Thierry de Royaumont, la saga médiévale de Bayard

En 1934, la naissance du Journal de Mickey rend brusquement désuets les illustrés destinés à la jeunesse. Pour la première fois en France, on ose propo­ser à des jeunes une publication dont le contenu repose essentiellement sur de “vraies” bandes dessinées (le texte est dans des ballons, non sous l’image). Le succès est si grand que tous les éditeurs doivent plus ou moins évoluer et, en 1936, le groupe catholique de la Bonne Presse lance un nouvel hebdomadaire, «Bayard», qui réserve donc une place à la bande dessinée.

error: Content is protected !!