Bleuette : Tablier fantaisie – La Semaine de Suzette n°38 du 21 octobre 1926


« Nous habillons Bleuette » est une rubrique incontournable de la Semaine de Suzette proposant des modèles de patrons pour habiller la poupée Bleuette.

Voici dans son intégralité un article paru dans la Semaine de Suzette n°38 de la 22e année (21 octobre 1926).

Beaucoup d’autres patrons ont été publiés dans la Semaine de Suzette et sont proposés dans la boutique. Vous pouvez même effectuer une recherche sur le seul critère « Nous habillons Bleuette« … Bonne lecture!

Bleuette a de très jolies robes et c’est pour cela qu’il lui faut un non moins joli tablier qui puisse protéger sa toilette quand elle fait goûter ses filles ou sert le thé à ses amies.
Celui-ci n’est-il pas charmant? Il a le mérite aussi d’être très simple de coupe et de façon.

Voyez, plutôt le patron : il se compose d’un seul morceau qui vous donne la moitié du devant ; on le taille donc double.
Le dos est semblable, sauf la petite patte de côté qui n’existe pas. Il se taille en suivant la ligne pointillée. Cette patte, sur les côtes du devant, vient se fixer au dos par un bouton pression. Le tablier se passe par la tète.

Il se taille de préférence dans une cretonne à petites fleurs. A défaut, dans de l’indienne fleurie, de la toile imprimée ou du crépon de coton à dessins. Tout le tour du tablier est bordé d’un petit galon de coton brodé d’une couleur vive, rappelant un des tons du tablier. Si vous n’avez pas de galon brodé, vous pouvez en broder un vous-même, avec du coton a broder lustré M. F. A. sur un simple lacet de coton blanc ou bleu. Cela exercera votre imagination d’artiste et vos talents de brodeuse, et Bleuette pourra se vanter d’avoir un galon brodé, créé pour elle, tout comme chez les grands couturiers.


Si vous ne voulez pas broder de galon, ourlez tout le tour du tablier et cerclez-le d’un point de grébiche en colon perlé lustré M. F. A. de couleur vive, que vous recouvrirez à côté d’un second point de grébiche de teinte différente. C’est la grande mode actuellement, ce mélange de teintes qu’on assemble jusqu’à trois ou quatre et qui relèvent joliment une robe très simple ou un tablier tout uni.
Bleuette Tablier fantaisieUne autre façon de terminer le tablier serait de le border d’un galon uni en coton de couleur ou d’un biais de linon ou de toile vive. Si le tablier est en linon ou en mousseline brodée blanche, une valenciennes froncée serait d’un très joli effet.

Mais il faut surtout utiliser vos chiffons disponibles et ne pas habituer Bleuette à avoir toujours des étoffes neuves. La vie est chère, et votre fille peut très bien s’habiller avec des morceaux de vos robes. Ne faites pas cependant comme une petite tille de ma connaissance qui, pour habiller sa poupée, taillait à même dans ses propres robes les toilettes de sa favorite et fut surprise, un jour, découpant les broderies du tapis de table, pour garnir un manteau de sa Bleuette… Je dois vous confier qu’elle ne récolta aucun compliment…

Il y a encore une fort jolie manière d’exécuter ce modèle : faire le tablier en toile unie, blanche, bise ou rose, et le semer de motifs découpés dans une cretonne à fleurs, en appliquant ces motifs par un point de feston espacé en coton plat lustré M. F. A. d’un ton vif. L’effet en est très nouveau et très élégant.