Alain Saint Ogan (1895-1974) est un illustrateur français.

Alain Saint Ogan – Dessinateur français

Alain Saint-Ogan est le fils d’un éditeur de journal, a commencé sa carrière en 1913, lorsque certains de ses dessins ont été publiés pour la première fois. Il a servi pendant la Première Guerre mondiale et est devenu dessinateur et journaliste après son retour.

Alain Saint Ogan – Zig et Puce

En 1925, il crée la bande dessinée ‘Zig et Puce’, pour l’hebdomadaire français Dimanche Illustré. Ce fut un succès instantané.

Cette série présentait également un pingouin appelé Alfred, dont le personnage est devenu une mascotte populaire, qui a même été emmené par l’aviateur Charles Lindbergh dans son célèbre avion Spirit of St-Louis, lorsqu’il a été le premier à traverser l’océan Atlantique. « L’Alfred » est aujourd’hui le prix le plus convoité décerné au festival de la BD d’Angoulême. Dans les années 1950, la série ‘Zig et Puce’ est reprise par Greg. Dans les années 1920 et 1930, ‘Zig et Puce’ a été traduit en néerlandais par ‘Van Ted en Minet’ (dans le magazine néerlandais Zonneland) et ‘Loetje et Loutje’ (dans les magazines flamands), mais dans les années 1950, ils ont été renommés ‘Kees en Klaas’ dans la traduction néerlandaise du magazine Tintin.

Les autres séries

Saint-Ogan a continué avec plusieurs autres longs métrages comiques, tels que « Mitou et Toti », « Prosper l’Ours », « Monsieur Poche » et « Touitoui ». En plus de créer des bandes dessinées, Saint-Ogan écrit, illustre et devient rédacteur en chef du magazine pour enfants Benjamin en 1941.

Saint-Ogan est également le principal illustrateur et rédacteur en chef du magazine Cadet-Revue, paru dans les années 1930. Pour ce magazine, il crée entre autres ‘Jakitou Ministre’.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été actif dans la Résistance, puis il a animé une émission de radio et est devenu producteur de télévision, ainsi qu’auteur de plusieurs romans et de deux mémoires. Il se retire de ses activités dans les années 1960 et décède en 1974.

Alain Saint-Ogan est largement reconnu comme l’artiste qui a donné un nouvel élan à la bande dessinée française, introduisant un look art-déco qui a inspiré de nombreux artistes, dont le célèbre Hergé. Il a également influencé André Franquin, René Goscinny, Marc Sleen, Joost Swarte et Albert Uderzo.

En 1967, Saint-Ogan est le premier caricaturiste à être honoré en faisant inscrire son effigie sur une médaille.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.