Raphaël Carlo Marcello est un dessinateur de BD. Il a commencé sa carrière en 1948.

Pour Sagédition, Raphael Marcello illustra 'Loana et le Masque Chinois' dans  Aventures de Paris-Jeunes et 'Nick Silver' dans la Collection Victoire. Il rejoint Opera Mundi en 1950 où il y adapte 'Ben Hur', 'Jane Eyre', 'La Découverte du Monde' et 'L'Histoire de Paris'. A partir de 1952, il illustre les séries 'Oliver Twist', 'Gil Blas' et 'Bug Jargal', ainsi que la série 'Le Cavalier Inconnu', de 1955 à 1970 publiée dans Pépito. A partir de 1956, il collabore avec plusieurs magazine : Bernadette (Nade), Bugs Bunny ('Bob Franck'), Lisette, Monty ('Canadian Boy'), Mireille ('Mylène, Danseuse Étoile'), L'Intrépide/Hurrah ('Le Diamant Noir') et Rintintin. Il rejoint le magazine Pif Gadget en 1970. En collaboration avec Jean Ollivier, il crée 'Docteur Justice', l'une de ses séries les plus populaires. Il adapte aussi 'Amicalement Vôtre' avec Victor Mora, 'Taranis' de Jean Ollivier et plus tard Mora, 'Tarao', sur un scénario de Roger Lécureux et 'La Guerre du Feu'. De 1973 à 1976, Raphael Marcello illustre 'John Parade, Patrouilleur de l'Espace' sur des textes de Maric dans le Journal des Pieds Nickelés. Il dessine, dans le Journal de Mickey "Le Regard du Tigre', 'Zorro' et 'Le Club des Cinq'. Avec Maric, il crée une nouvelle série de science-fiction intitulée 'Cristal. Dans Spirou, il dessine la série 'Wayne Thunder', écrite par Alain De Kuyssche pour les éditions Lombard. Pour Albin Michel, Marcello illustre 'L'Épopée du Paris Saint-Germain', 'Nuit Barbare' et 'Amok'. En 1991, Raphaël Marcello retourne dans sa ville natale Vintimille où il commence une collaboration avec Il Giornalino et les éditions Bonelli, illustrant ainsi certains épisodes de 'Tex' et 'Zagor'.