Publié par

Akim, un seigneur de la jungle en petit format!

Akim BD, un seigneur de la jungle en petit format

Akim BD

Akim est une BD italienne éditée en France en petit format par la maison d’édition Mon Journal (Aventures et Voyages) de 1958 à 1991 (1er série) puis de 1994à2004 (2esérie)

Akim est une sorte de clone de Tarzan créé par  Roberto Renzi et dessiné par Augusto Pedrazza qui a produit un travail colossal (plusieurs dizaines de milliers de planches) tout en dessinant en même temps les premiers épisodes de Zembla

L’HISTOIRE DE AKIM

Le comte Rank périt noyé dans un naufrage, tandis que sa femme Iidia et son bébé échouent sur une île inconnue. Trois mois plus tard, Lidia meurt, tuée par une panthère, et le petit Jim est recueilli et élevé par des gorilles.
Seize années s’écoulent, un homme blanc vit dans les arbres en compagnie des singes : il s’appelle Akim (en hommage au Kim de Rudyard Kipling) et connaît le langage des animaux.

Le cousin Stéphane Rank et sa fiancée Rita débarquent sur l’île. Sauvée par Akim, Rita lui révèle qu’il est l’unique héritier de la fortune des Rank. Après l’échec de Stéphane dans ses tentatives d’éliminer son rival, Akim et Rita décident de rester ensemble dans la jungle. Ils y vivront côte à côte 36 ans sans se marier, un scandale qu’il n’est que temps de dévoiler!

Akim BD

Avec le gorille Kar, la guenon farceuse Zig, l’éléphant Baroi, le lion Rag et plus tard (Akim 17) leur fils adoptif Jim, ils vont vivre des aventures spectaculaires où défilera toute la panoplie de la littérature populaire : civilisations disparues, monstres, savants fous…
Rien d’original dans toute cette mythologie, déjà inventée par Burroughs. Et pourtant, quel succès! Les jeunes lecteurs de l’époque ont visiblement apprécié le charme naïf des thèmes. Mais surtout, ils ont été captivés par un élément merveilleux : les animaux qui parlent!

ORIGINE DE LA SERIE

Akim apparaît le 10 février 1950 sous forme de «strisce» aux Éditions . Il s’arrête le 31 mars 1967. En juin 1976, une résurrection a lieu aux Éditions Bonelli et on y découvre une autre version de l’enfance d’Akim ! Le personnage disparaît définitivement en juillet 1983.

Akim BD

EN FRANCE LA SÉRIE A EU UN SUCCÈS CONSIDÉRABLE

C’est seulement en septembre 1958 que les Éditions Aventures et Voyages décident de traduire Akim. De mensuel (jusqu’au n°21), le titre devient bimensuel et constitue dès lors la meilleure vente de la maison. En 1967, quand le matériel original cesse, madame Ratier fait poursuivre Akim; pendant 20 ans, Renzi et Pedrazza travailleront donc directement pour la France.

En 1986, il y a un changement de direction et le contrat est rompu. Akim continue en réédition, jusqu’en février 1991 (n° 756). C’est le record absolu pour un petit format.
Akim est aussi paru dans le trimestriel Bengali (juillet 1959) et il y a eu une réédition en couleurs dans Akim color (133 numéros de décembre 1967 à février 1979).

Une seconde série est reprise à partir de 1994 et jusqu’en 2004 toujours éditée par les éditions Mon journal.

Auteur : Gérard Thomassian